Etudiants

Jeunes universitaires, vous voilà bientôt arrivés à la fin de votre formation de master en sciences dentaires. Fini les examens pour toujours, à vous la liberté de la profession libérale que vous avez choisie en entament vos études.
Néanmoins, avant de vous lancer, vous devrez réaliser un certain nombre de démarches administratives indispensables à la poursuite de votre parcours.
De plus, depuis 2007, l’accès au titre professionnel particulier dentiste généraliste (DG) nécessite une année de stage qui doit durer au moins douze mois, d’où l’importance de bien choisir son lieu de stage..
Nombreux sont les maîtres de stage (MS), encore plus nombreux sont les stagiaires et cette tendance va en augmentant. La différence d’offre et de demande n’est pas en faveur des plus jeunes.

Administrativement, il est nécessaire de :

  • S’enregistrer à la Banque-Carrefour des entreprises
  • S’affilier à une caisse d’assurances sociales
  • S’affilier à une mutuelle
  • Souscrire à une R.C. Pro
  • Ouvrir un compte professionnel
  • S’inscrire à l’AFCN
  • S’inscrire à un service de garde
  • S’inscrire au portail E-Health

Avec les Maîtres de stage, il faut :

  • Etablir un contrat de formation (1)
  • Compléter le formulaire de demande d’enregistrement du plan de stage (1)
  • Etablir un programme de formation (sur feuille libre) (ex. Formation soins DO, prothèse, etc)

Tous les renseignements sont disponibles sur : http://www.health.belgium.be/eportal/Healthcare

Plan de stage

A envoyer au SPF par recommandé au début du stage :

  • Contrat de formation (1 par maître de stage)
  • Formulaire de demande d’enregistrement du plan de stage
  • Programme de formation (1 par maître de stage)
  • Sujet du mémoire (sur feuille libre)
  • Copie du diplôme ou du certificat de réussite
  • Preuve d’acceptation par l’université

Carnet de stage

A envoyer au SPF par recommandé en fin de stage:

  • Le rapport personnel du candidat.
  • La (les) évaluation(s) du (des) maître(s) de stage.
  • La convention rémunérée pour l’année à venir.
  • Le programme de formation pour l’année à venir.
  • Le mémoire

Formulaires à télécharger

Pour plus de renseignements : http://www.enseignement.be/index.php?page=27303&navi=3939


Comment bien choisir son maître de stage ?

Prévoyez bien à l’avance de visiter un maximum de maîtres de stage, cela n’engage à rien ! Assurez-vous que le nom du MS soit repris dans la liste communiquée par SPF santé publique.
C’est le moment de poser toutes vos questions sans hésitation ni timidité sur le projet pédagogique mis en place. Parce que tel est le but de cette année, le MS doit être présent au moment des soins afin de vous épauler de manière positive et constructive.
La rémunération n’est pas un sujet tabou, un bon maître de stage est celui qui reconnait votre valeur. Le système le plus répandu est l’augmentation des honoraires pour arriver en fin de stage à une rétrocession entre confrères et consœurs dentistes de 50%. Méfiez-vous des fausses promesses malheureusement trop nombreuses, un renseignement auprès du stagiaire sortant permettra de dissiper vos doutes.

Captez les bonnes ondes

Si les conditions proposées semblent correctes, assistez une journée afin d’observer les relations interpersonnelles au sein du cabinet. Insistez d’être présent le jour où votre prédécesseur travaille pour voir si ce qu’on vous a promis est bien appliqué. Observer la relation qu’entretient le MS avec votre prédécesseur.
Evitez les lieux de stage qui ont eu le moindre souci dans le passé ; peu importe le fautif, captez les bonnes ondes.

Les engagements du stagiaire

Vous voilà installé dans le cabinet que vous avez choisi, une foule de démarches administratives vous attend dont la première étant d’envoyer votre projet de plan de stage à la commission d’agrément DG.
Certaines règles professionnelles de bases permettront de vous intégrer et de veiller à ce que votre stage se déroule dans les meilleures conditions possibles.
En tant que stagiaire, faites preuve de bonne volonté, aller assister le MS lorsque vous avez un moment de libre, décrocher le téléphone lorsqu’un patient sonne, prendre une urgence lorsqu’il se présente permettra au MS de compter sur vous et de vous en récompenser.
Participer activement à la gestion des différentes tâches du cabinet comme le secrétariat, la comptabilité, la stérilisation, etc. permettra le jour venu de gérer avec diligence votre propre cabinet.
Le respect de l’horaire va de soi, nombre de stagiaires arrivent et quittent le cabinet avec leur premier et dernier patient. Si une urgence se présente il faudra être présent. Auquel cas le MS risquera de vous le faire remarquer.

Enfin, être responsable de son patient est une valeur à appliquer tout au long de notre carrière.


Pour plus de renseignements :

SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET DE L’ENVIRONNEMENT

Agrément Médecins et Dentistes
Avenue Galilée, 5 Bte 2
1210 Bruxelles

Pour plus de renseignements :
http://www.health.belgium.be/eportal/Healthcare
http://www.enseignement.be/index.php?page=27303&navi=3939

MINISTERE DE LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES

Administration générale de l’Enseignement (AGE)
Direction générale de l’Enseignement non obligatoire et de la recherche scientifique (DGENORS)
Direction de l’Agrément des prestataires de soins de santé.
Rue Adolphe Lavallée 1,
1080 Bruxelles.
agrementsante@cfwb.be
Tél : 02/690 89 40

Nos partenaires

Fiduciaire Médicale & Associés